Aquisition immobilière réussie

Les 10 étapes clefs

1. Signature du compromis de vente : c’est l’acte, par lequel, le vendeur s’engage à vous vendre son bien immobilier et vous à l’acheter. Cet acte précise les conditions de la vente du bien (le prix et les délais). Le compromis est, généralement, assorti du versement d’un acompte représentant 10% du prix de vente du bien. Vous disposez d’un délai de rétractation de 7 jours.
Vous devez commencer vos démarches de financement.
Financement immobilier

2. Recherche de financement :

  • Première option : vous prenez le temps de faire le tour des banques, pour les mettre en concurrence. C’est un travail long, fastidieux  et, voir périlleux.
  • Deuxième option : vous sollicitez un courtier-expert. Il connaît la banque la plus compétitive du moment. Il étudie et trouve dans le panel des financements “la solution” la plus économique et adaptée à votre projet.

Il négocie et vous accompagne jusqu’à la signature chez notaire.

3. Constitution du dossier : sans plus attendre, prenez un rendez-vous chez COURTIER GÉNÉRAL DE FRANCE. Pour ce rendez-vous, vous devez préparer tous les éléments pour la constitution d’un dossier (nous vous indiquerons les pièces à fournir).
A savoir, UN DOSSIER COMPLET permet aux établissements prêteurs d’étudier et de traiter votre demande rapidement.

4. Avis favorable de la banque : cet accord est indispensable pour la poursuite de votre projet. Celui-ci est, en général, communiqué sous-réserve de l’organisme de caution, et de l’assurance emprunteur.

5. Rendez-vous avec la banque (suite à l’avis favorable de celle-ci) : en général, les établissements bancaires demandent avant toute offre de prêt définitive, d’ouvrir un compte chez elle et, d’y transférer tout ou partie de vos revenus. C’est sous cette condition que vous pouvez obtenir les meilleures conditions du marché.
Le choix de la banque est un élément tout aussi essentiel que le taux du crédit.

6. L’offre de prêt : la banque doit, obligatoirement, vous adresser ce document qui précise toutes les caractéristiques de votre crédit. La rédaction de l’offre de prêt est strictement réglementée.
DE NOMBREUX ÉLÉMENTS DOIVENT Y FIGURER :

  • la nature du prêt
  • son montant
  • la durée d’emprunt
  • le coût total du crédit
  • le coût total du crédit
  • AINSI QUE : la nature et le coût des frais annexes (garanties, assurances, etc.)

7. Délai de réflexion de 10 jours : il s’agit du délai minimum de 10 jours dont vous disposez pour accepter ou refuser l’offre de prêt. Ce délai est obligatoire et ne peut-être réduit. Dans le cas d’une acquisition en S.C.I, ce délai n’existe pas. L’offre vous engage, à condition qu’elle soit retournée et acceptée de votre part, à l’établissement émetteur.

8. Acceptation de l’offre : au terme des 10 jours de réflexion légale, vous devez renvoyer l’offre de crédit signée à la banque et ce, avant la date d’expiration de validité de l’offre, fixée par la banque, en général 30 jours. Une fois l’offre de prêt retournée, vous êtes engagés, définitivement, à souscrire votre emprunt auprès de la banque choisie. De même, la banque ne peut plus revenir sur l’acceptation de votre crédit immobilier ni sur les conditions consenties.

9. Signature de l’acte définitif “enfin propriétaire” : acte officiel, constaté et enregistré par un notaire, par lequel l’acheteur devient, définitivement, propriétaire d’un bien. Il confirme le compromis de vente et doit être authentique (rédigé par un notaire et signé en sa présence).

10. Démarrage de l’emprunt : un mois après la signature de l’acte de vente, vous commencez à rembourser votre première mensualité. Elle est constituée, en partie du remboursement de capital et, en partie d’intérêts et de frais financiers, sauf en cas de différé prévu dans l’offre de prêt

Contactez Courtier Général de France à Bordeaux  au 05 56 56 60 60.
Estimation et rendez-vous sans engagement + simulation immédiate